Réassurance
Product Family

Ecrit par

Directeur pour la France, AXA XL Insurance

Les acteurs de l’assurance se réunissaient à Barcelone ce mois-ci dans le cadre du Cercle Lab pour aborder les enjeux de l’assurance du futur et notamment ceux liés aux risques climatiques, qui s’imposent comme un impératif et un engagement collectif. Julien Guénot, Directeur d’AXA XL Insurance pour la France aborde ces défis et nous partage sa vision sur le rôle qu’ont à jouer le risk management et l’assurance.

Cyber, supply chain, climat… les risques émergents balayent les préoccupations traditionnelles des entreprises. Ce changement de paradigme, sur fond d’inflation sociale et de redressement des profitabilités des assureurs, impose de revenir aux fondamentaux et dans ce contexte, comment ne pas insister sur l’importance du risk management. 

L’assurance répond à des mécanismes complexes mais se fonde néanmoins sur un principe aussi noble que simple : donner à ses partenaires l’opportunité de faire leur métier en toute sérénité. 

Nous devons donc développer l’accompagnement de nos clients sur cette problématique et il est indispensable d’agir dans une logique globale de risk management sur la base de 3 piliers : la prévention, les data et le financement des risques.

Accroître la résilience des entreprises face aux catastrophes naturelles 

Tous ces évènements climatiques sont un enjeu majeur pour les entreprises, notamment sur leur capacité à continuer d’opérer, quelle que soit leur taille. C’est également un enjeu en constante évolution et avec des conséquences changeantes. 

Pour les clients exposés à ces évènements, plusieurs questions se posent :

  • Quel est l’impact sur les ressources de l’entreprise, pour chacun de leurs sites ?
  • Comment identifier les sites et leur degré de vulnérabilité pour différents scenarii ?
  • Quelles sont les conséquences potentielles, notamment financières, auxquelles se préparer ?

En tant qu’assureur, c’est notre rôle de mesurer et d’appréhender l’exposition globale de nos clients aux risques et pour AXA XL, c’est une certitude exprimée de longue date, l’anticipation et la prévention sont deux remparts face aux risques et permettent d’envisager l’impensable. 

Nous collaborons avec les risk managers et leurs courtiers afin de leur permettre de comprendre la nature et l’étendue de leurs expositions, en France comme à l’étranger et de gérer leurs stratégies de gestion du risque, où qu’ils opèrent. 

Aujourd’hui, la prévention peut facilement endiguer certains risques, notamment les risques de catastrophes naturelles, encore trop perçu aujourd’hui comme une fatalité par beaucoup de nos clients. Nous avons commencé à développer une expertise et des outils dans ces domaines pour mieux accompagner nos clients. A mesure que nous nous développons, nous allons aligner nos opérations sur celles de nos clients.

De l’importance des data

Les risk managers et les entreprises ont bien compris cette nécessité de transparence et de communication dynamique de leurs données pour contribuer à une relation vertueuse de gestion des risques. 

Dans un monde où les innovations s’accélèrent, notre mission est d’accompagner nos clients et de concevoir des solutions qui répondent à leurs besoins actuels et futurs. Nous nous intéressons de près aux avancées de l’intelligence artificielle et les possibilités données par les objets connectés (IoT). Les initiatives que mènent nos équipes dédiées à l’innovation nous ont d’ailleurs livré des perspectives fascinantes sur notre manière d’appréhender, de gérer et de transférer les risques de nos clients.

Par ailleurs, dans un monde en constante évolution, l’exploitation de nos données n’est en revanche que la première pièce du puzzle et ne peut fournir à elle toute seule une cartographie complète des risques. C’est pour cette raison que nous devons aller encore plus loin dans l’accompagnement de nos clients et notre défi est donc la mise en place d’interface permanente plutôt qu’une simple déclaration annuelle de capitaux assurés.

Moyens alternatifs pour financer les risques

L’assurance traditionnelle reste un atout incontournable pour une stratégie efficace et pérenne de la gestion des risques pour les entreprises, quelle que soit leur taille. 

Cependant, la nature changeante et la sévérité des évènements liés au climat nécessitent parfois une nouvelle approche. Nos souscripteurs peuvent travailler avec les équipes d’AXA Climate pour mettre en place des solutions d’assurance paramétriques, alternatives flexibles et efficaces, susceptibles de devenir de plus en plus pertinentes pour beaucoup de nos clients. Les deux solutions sont complémentaires. Celles-ci sont conçues pour répondre à des évènements climatiques susceptible de causer une perte financière pour le client, sans que ce dernier n’ait à déclarer un sinistre. 

Au-delà de ce type de couverture, nous pouvons travailler avec nos clients pour les aider à retenir une partie de leurs risques liés aux catastrophes naturelles au sein de captives ou utiliser des solutions de réassurance structurées pour transférer une partie de leur exposition aux évènements climatiques extrêmes.

Opportunités et perspectives

Le monde change, les risques évoluent rapidement, gagnent en imprévisibilité et sont de plus en plus interconnectés. Cette nouvelle donne nous amène à faire preuve plus que jamais de résilience et engendre la nécessité pour les assureurs et les courtiers de se recentrer sur l’écoute, le dialogue et la pédagogie auprès de leurs clients afin de pouvoir faire face à un marché assurantiel en pleine (R)évolution.

AXA XL est en mesure d’accompagner ses clients à l’international. J’ai toutefois conscience que les couvertures d’assurance doivent s’adapter. Apériter les programmes au juste prix ainsi que concilier expertise globale et contraintes locales sont des problématiques majeures. Il est désormais primordial d’apporter de nouvelles solutions globales qui repensent les aspects de rétention et de capacités et combinent assurance traditionnelle et solutions alternatives. 

Une mutation profonde impose par ailleurs une transformation durable. Dans ce monde d’après devenu réalité, au placard nos mythes devront être recalés. Souvent considérée comme conservatrice, l’assurance doit aujourd’hui démontrer qu’elle sait innover et mettre à profit les nouvelles technologies pour modéliser, prévenir et évaluer les risques. 

Pour contacter l’auteur de cet article, merci de compléter le formulaire ci-dessous.

Votre prénom
Votre nom
Sélectionnez votre pays
Adresse email
Invalid Captcha
 
S'abonner

Plus d’articles