Reinsurance
Product Family
Claims
Services
Services
Services
Risk Consulting
Resources & Tools
Resources and Tools
About AXA XL
About AXA XL
About AXA XL
Get In Touch

Entre tempêtes, feux de forêt et sécheresses extrêmes, les catastrophes naturelles ont coûté approximativement 90 milliards de dollars US aux secteurs de l’assurance et de la réassurance. Au-delà des Cat’ Nat’, les entreprises s’inquiètent de plus en plus des risques liés au cyber et aux chaînes d’approvisionnement, pour ne citer qu’eux. Corinne Vitrac et Jonathan Salter d’AXA XL Risk Consulting nous expliquent comment leurs équipes aident les entreprises à minimiser leurs expositions.


Les événements climatiques récents ont-ils incité les entreprises à prendre des mesures plus proactives afin de protéger leurs activités ?

Corinne : Les risques posés par les catastrophes naturelles sont aujourd’hui parmi les risques les plus importants pour nos clients. Et les entreprises refusent d’être dans l’expectative. Elles souhaitent savoir ce qu’elles peuvent faire, aujourd’hui, pour se protéger contre les épisodes climatiques de demain.

Pour les accompagner, nous avons développé toute une série d’outils. Nous disposons tout d’abord de plus de 400 cartes de risques liés aux catastrophes naturelles, couvrant plusieurs zones géographiques, qui aident nos clients à suivre leurs expositions liées au vent, aux tremblements de terres et aux inondations susceptibles d’affecter leurs opérations. « Visualiser » ces risques permet à nos clients de concentrer leurs efforts de prévention et de développer des stratégies de prévention mieux informées.

Par ailleurs, en plus d’accompagner nos clients, nous aidons les souscripteurs AXA XL à mieux comprendre et gérer les risques qu’ils assurent.

Jonathan : Les risk managers sont plus conscients qu’auparavant des pertes que pourraient engendrer des événements climatiques inhabituels. En combinant les outils et l’expertise d’AXA Matrix et des équipes d’ingénierie du risque d’XL, nous pouvons leur proposer plus de services pour mieux se préparer et être plus résilient.


Une prévention des risques active peut faire une différence considérable. Avez-vous des exemples ?

Corinne : Effectivement, être bien préparé en vaut toujours la peine. Nous travaillons en ce moment, par exemple, avec une grande entreprise pharmaceutique. Le risque d’inondation, en particulier, inquiétait ses dirigeants. Nous avons passé en revue l’exposition à ce risque de leurs sites et identifié l’étendue potentielle des dégâts, en cas d’inondation, pour chacun des sites. Nous avons même utilisé des outils et des vidéos pour aider le client à visualiser ces dégâts pour certains sites et lui permettre de mettre en place un plan à activer en cas d’inondation.

Jonathan : Après Harvey, Irma et Maria (HIM) en 2017, certains de nos clients nous ont dit que le travail que nous avions fait ensemble, pré et post-HIM leur a permis de perfectionner leur approche. Lors du passage de Florence en septembre, ils étaient bien mieux préparés.


Comment allez-vous répondre aux besoins croissants des entreprises en termes de services de prévention ?

Corinne : Les Cat’ Nat’, mais également les risques cyber et ceux liés à la chaîne logistique, sont des sources d’inquiétude pour nos clients. Pour mieux les accompagner, AXA XL Risk Consulting a pour ambition d’adopter une approche multi-ligne de la prévention. Aujourd’hui, près de 70% de nos équipes sont des ingénieurs préventionnistes spécialisés dans le dommage. Avec l’exposition croissante de nos clients en responsabilité civile, en transport, en auto, et en cyber, pour ne citer que ces risques, les services de prévention ont pris une place plus importante qu’auparavant. Nous avons commencé à développer une expertise et des outils dans ces domaines pour mieux aider nos clients.

Jonathan : Notre approche multi-ligne nous permet d’avoir des conversations plus profondes avec nos clients. Au fur et à mesure que nous nous développons, nous allons aligner nos opérations sur celles de nos clients. Nous souhaitons les aider à avoir une vision de leurs risques plus complète et à identifier les domaines sur lesquels ils doivent se concentrer en priorité.

Nous allons continuer à digitaliser nos services pour être un partenaire encore plus pertinent pour nos clients.

Nous cherchons par ailleurs à avoir une longueur d’avance sur les besoins de nos clients. Certains risques pour lesquels nous sommes sollicités aujourd’hui –comme la confidentialité des données, le cyber-crime, la chaîne logistique, les technologies autonomes– n’existaient pas il n’y encore pas si longtemps.


Quel rôle les nouvelles technologies jouent-elles dans vos ambitions de développement ?

Corinne : La technologie a toujours fait partie de nos opérations. Avec l’arrivée de nouvelles technologies, nous cherchons à développer de nouvelles manières d’accompagner nos clients. Notre développement le plus récent est le lancement de notre portail client, SiteForward, qui combine le meilleur des plateformes d’AXA Matrix et d’XL. Cette plateforme nouvelle génération aide nos clients à visualiser leurs expositions et à prendre des décisions de prévention mieux informées.

Jonathan : Nous allons bientôt lancer un autre outil qui permettra à nos clients d’avoir accès à des permis feu et à des formulaires dont ils ont besoin au quotidien. Les nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle, sont pour nous un moyen d’aider nos ingénieurs dans leur travail. Project Spotlight, par exemple, est une application basée sur l’IA qui aide nos ingénieurs préventionnistes en dommage à passer en revue des rapports de site plus rapidement et à analyser plus efficacement les risques associés à certains site, dans le cadre du processus de souscription.


Qu’espérez-vous accomplir d’ici à la fin de l’année 2019 ?

Jonathan : Nous souhaitons mettre à profit la force de notre nouvelle division pour réaliser la promesse AXA : from payer to partner. Nous mettons plus de données, de services et d’outils à la disposition de nos clients. Nous voulons faire de notre nouvelle plateforme SiteForward un outil incontournable pour les risk managers. Nous allons par ailleurs continuer à digitaliser nos services pour gagner en efficacité et être un partenaire encore plus pertinent pour nos clients.

Corinne : Cette année, nous voulons faire en sorte que nos clients identifient clairement les avantages déjà palpables du rapprochement entre AXA et XL. Avec davantage d’implantations, une expertise et un éventail de solutions et de produits combinés, nous avons beaucoup à leur offrir.


Corine Vitrac est Directrice générale d’AXA XL Risk Consulting. Jonathan Salter dirige l’activité de prévention des risques de dommage aux biens au sein d’AXA XL. Corine et Jonathan peuvent être contactés à corinne.vitrac@axaxl.com et jonathan.salter@axaxl.com.

More Articles