AXA XL utilise deux types de cookies sur ce site.

  1. to enable the site to operate and retain any preferences you set
  2. for analytics to make the site more relevant and easy to use

Les cookies ne contiennent pas de données à caractère personnel. Pour plus d'information sur ……. cliquer ici. Afin de respecter la réglementation européenne en matière de protection des données personnelles, nous vous demandons de confirmer votre accord concernant l'utilisation des cookies.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre poste. Si vous décidez de changer vos préférences en matière de cookies, ce message apparaîtra la prochaine fois que vous vous connecterez.

Fast Fast Forward

Collectionneurs, qui sont-ils aujourd’hui et comment les accompagner ?

Par

Qui sont les collectionneurs aujourd’hui ?

Philippe Bouchet : Fondamentalement, les collectionneurs sont des passionnés, et cela depuis la nuit des temps, depuis la Renaissance où des ensembles très importants ont été constitués par des amateurs qui rassemblaient leurs objets dans des cabinets de curiosités et d’antiquités.

Cela n’a pas beaucoup changé. Ce qui a évolué, ce sont les modes de distribution des œuvres d’art et la capacité de pouvoir acheter aussi bien en galeries, lors de grandes foires d’art internationales, d’une vente aux enchères, sur internet ou encore en prenant conseils auprès d’un marchand d’art, d’un antiquaire ou d’un art advisor.

Mathilde Duthoit-Michelet : Ce n’est effectivement pas tant le profil de la personne derrière une collection qui a changé, mais celui des collections elles-mêmes.

L’évolution de la définition de ce qui constitue une œuvre d’art a fait entrer au rang de collectionneurs les philatélistes, les bibliophiles et bédéphiles, voire les amateurs de bijoux.

Par ailleurs, certaines entreprises ont en leur possession des objets, des prototypes ou des dessins préparatoires dont la rareté et la valeur patrimoniale ou historique leur confèrent le statut d’œuvre ou d’artisanat d’art, et constituent ainsi une collection.


Peut-on toutefois distinguer des profils ou des grandes familles de collectionneurs ?

Philippe Bouchet : L’exercice n’est pas facile mais nous l’avons tenté il y a quelques années en menant une enquête mondiale sur les collectionneurs (Collectionner à l’ère du numérique, Grande Enquête Mondiale 2014 sur les Collectionneurs menée par AXA Art). Cette étude a permis de distinguer plusieurs typologies de collectionneurs : les Passionnés, les Traditionalistes, les Investisseurs et les Hybrides.

Chacun a sa particularité même si nombre d’entre eux se fient à leur instinct au moment d’acquérir des objets d’art, portant leur choix sur ce qu’ils aiment. Le rapport à l’œuvre est au premier plan, puis arrive sa qualité, sa cote actuelle ou potentielle ou encore sa rareté et son originalité.


Le conseil reste néanmoins le même pour tous ?

Mathilde Duthoit-Michelet : Du fait de la diversité des profils et des types d’œuvres ou d’objets, le conseil ne peut être identique. Tous les collectionneurs, en revanche, sont invités à la protection, la prévention et à l’assurance de leurs collections. Le meilleur atout est une bonne connaissance de leur collection et une maîtrise des risques associés.

L’assureur doit être le mieux informé possible par l’intermédiaire du courtier ou d’un expert.

 

"

Une large collection régulièrement prêtée à des musées ne peut être traitée de la même manière que celle qui est stockée en coffre ou en réserve.

 

Philippe Bouchet : Lorsque nous rencontrons des amateurs d’art, des collectionneurs, nous leur présentons les mesures de prévention et de protection les plus adaptées. Nous sommes en mesure d’apporter des conseils en matière de conservation des œuvres ou d’orienter les assurés vers des professionnels pour la restauration, le transport ou le stockage de leurs objets d’art. Dans certains cas, nous proposons à notre clientèle privée de réactualiser, d’un commun accord, l’inventaire et l’expertise de leurs œuvres d’art afin qu’ils soient conformes à la réalité du marché.


En quoi consiste l’accompagnement d’un collectionneur pour l’assurance de ses objets ?

Philippe Bouchet : La relation instaurée avec un collectionneur revêt une importance particulière, et c’est là qu’intervient la double compétence en art et en assurance. Dans l’approche, tout est centré sur l’objet d’art, sa nature et sa sensibilité. Le regard ne sera pas le même selon qu’il s’agisse d’une collection de peintures anciennes, d’installations d’art contemporain ou encore de pièces d’art premier ou d’archéologie. Notre expérience, la connaissance des objets et la multiplicité des situations que nous avons rencontrées nous permettent d’apporter les conseils les plus adaptés.

Mathilde Duthoit-Michelet : Nous souhaitons apporter aux collectionneurs la sérénité de savoir que les besoins et paramètres spécifiques de leur collection sont pris en compte. Une large collection régulièrement prêtée à des musées ne peut être traitée de la même manière que celle qui est stockée en coffre ou en réserve, que des bijoux portés, ou des œuvres accrochées à demeure.

C’est pourquoi nous proposons des garanties variées, souples et complètes : en exposition, en stock, en transport, en porté. Nous mettons à profit notre expérience sur les risques complexes et notre connaissance des risques de spécialités, notamment en assurance transport, et notre réseau international.


Les très grandes collections ne présentent-elles pas certaines spécificités du fait du nombre d’objets ou de leur valeur?

Mathilde Duthoit-Michelet : Notre approche étant technique et personnalisée, ces collections reçoivent une attention particulière et une solution adaptée.

La valorisation en hausse des œuvres d’art trouve une réponse par les larges capacités dont nous disposons. Généralement, la problématique liée à ces ensembles est géographique car leurs propriétaires possèdent plusieurs résidences à travers le monde. Il peut alors être envisagé d’intégrer ces différents risques au sein d’un même contrat ; c’est ce que nous appelons un programme d’assurance international.

© 2018 AXA SA or its affiliates
AXA XL is the P&C and specialty risk division of AXA.