Réassurance
Product Family

La grêle peut sembler n'être qu'un désagrément lorsque vous rentrez chez vous à pied, et non un risque naturel sérieux. Mais, bien qu’ils soient souvent localisés, les orages de grêle peuvent être très destructeurs et ont la capacité de causer des dommages importants aux véhicules et aux bâtiments ou même d’anéantir toute une récolte. Aux États-Unis, les graves tempêtes convectives sont à l’origine de pertes importantes chaque année ; en avril 2019, par exemple, plus de 250 tornades ont touché terre, provoquant non seulement des vents à plus de 160 km/heure, mais aussi des orages de grêlons aussi gros que des balles de base-ball. Les pertes assurées avoisinaient les 700 millions de dollars. Au cours de l’année 2018, les orages de grêle ont causé environ 4 milliards de dollars de pertes assurées aux États-Unis. Et il n’y a pas qu’en Amérique du Nord que la grêle peut causer d’importants dommages assurés. Le 20 décembre 2018, à Sydney, en Australie, un grave orage de grêle a causé 1,6 milliard de dollars australiens de dommages assurés.

En Europe aussi, la grêle est un risque important et peut causer des pertes significatives pour tous les types d’entreprises.

L’événement le plus dramatique à ce jour a peut-être été la tempête qui a frappé Munich en 1984. Pendant cet orage, des grêlons jusqu’à 10 centimètres de diamètre et 300 grammes se sont abattus sur la ville, provoquant des pertes assurées pour l’équivalent de 3 milliards d’euros. Plus récemment, la grêle a provoqué d’importantes pertes sur l’ensemble du continent. Les tempêtes de grêle de juin 2019 ont provoqué des pertes assurées d’environ 900 millions d’euros dans toute l’Europe. En mai 2018, les orages en France ont causé plus de 500 millions d’euros de dommages, dont une grande partie à cause de la grêle. Dans les régions viticoles de Bordeaux et Cognac, certains viticulteurs ont perdu toute leur récolte. L’augmentation des pertes a eu pour effet que, pour certaines entreprises exposées à la grêle, les primes d’assurance traditionnelles et/ou les franchises ont augmenté ces dernières années. Dans certains cas, des exclusions ont été ajoutées.

Solution alternative

Pour ces entreprises, une solution d’assurance paramétrique peut offrir une alternative pour transférer le risque de grêle et garantir un paiement rapide en cas de sinistre. Les solutions paramétriques fonctionnent sur la base d’un événement déclencheur ; si le déclenchement a lieu, la police indemnise sans que le client ait à prouver une perte financière. AXA Climate travaille avec des spécialistes des données de précision pour créer des solutions paramétriques pour le risque de grêle dans différentes régions du monde. Des capteurs au sol recueillent des données sur différentes mesures météorologiques, y compris, sans s’y limiter, la taille et l’intensité des grêlons dans un lieu géographique donné. Lorsqu’ils sont reliés, les capteurs créent un réseau interconnecté qui prend le pouls de la tempête pour fournir une empreinte de chaque événement unique. En utilisant des capteurs placés à des endroits stratégiques sur le site d’un client, nous pouvons concevoir un déclencheur en fonction de l’intensité et de la taille des grêlons qui ont le potentiel de lui causer une perte financière. Les nouvelles technologies nous permettent de capturer avec précision les caractéristiques d’une tempête de grêle d’une manière qui était auparavant impossible.

Prenons l’exemple d’un concessionnaire automobile qui dispose de voitures stationnées dans un parking extérieur. La police peut être adaptée pour tenir compte de la valeur habituelle d’une voiture vendue par ce concessionnaire en particulier et de la taille moyenne des grêlons qui causeraient des dommages à ces véhicules. En d’autres termes, par rapport à l’assurance traditionnelle, le règlement du sinistre causé par un orage de grêle potentiel est effectué avant l’événement. Le déclencheur peut alors être conçu pour indemniser dès qu’une certaine taille est enregistrée par le capteur. Le paiement est rapide ; dès qu’il y a déclenchement, le client certifie le montant de la perte et la police indemnise. Il existe un intérêt pour ce type de couverture dans d’autres secteurs industriels présentant une exposition significative au risque de grêle : l’agriculture et la viticulture pour n’en citer que deux.

« La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie.»

Grâce aux solutions paramétriques, il existe désormais une alternative pour les clients concernés par le risque de grêle. Les orages de grêle peuvent être rudes, très localisés et difficiles à prévoir plus de deux jours à l’avance, ce qui ne facilite pas l’atténuation des risques. Une solution paramétrique qui indemnise rapidement peut tranquilliser les clients quant à leur exposition à cette menace potentiellement destructrice.

  • A propos de l'auteur
  • Senior Underwriter chez AXA Climate
Votre prénom
Votre nom
Sélectionnez votre pays
Adresse email
Invalid Captcha
 
S'abonner

Plus d’articles