Réassurance
Product Family

Ecrit par

Chief Underwriting Officer for marine Europe & APAC at AXA XL

Les secteurs du transport maritime et aérien jouent un rôle majeur dans les échanges mondiaux. Face aux enjeux complexes que rencontrent les acteurs de cette filière, la mission du marché de l’assurance transport est d’accompagner ses clients en les aidant à comprendre, gérer, atténuer et transférer leur large spectre de risques. Après cette année des plus étranges, le comité assurance de transport de la Fédération Française de l'Assurance (Comat), se réjouit de la tenue du Rendez-Vous ParisMAT, sa conférence annuelle qui a lieu les 28 et 29 juin. Mathieu Daubin, Directeur de la Souscription Marine Europe & APAC chez AXA XL, et actuel président du Comat, aborde les défis majeurs du secteur. 

Le secteur des transports maritimes et aériens joue un rôle vital dans l'économie mondiale, et le marché de l'assurance pour ces risques est riche d’un héritage historique qui remonte à des centaines d'années. 

Cependant, ces risques sont en constante mutation, avec de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour le transport et l’assurance, dont les aspects seront abordés les 28 et 29 juin prochain à l’occasion de PARISMAT, la conférence annuelle de l'association française d'assurance maritime, transports et aviation, ce dont nous nous réjouissons.

Le marché français de l'assurance maritime, aviation et transports (MAT) est l'un des marchés d'assurance les plus anciens au monde, ses fondements remontant à l'Ordonnance de Colbert en 1681. Ce marché est aujourd'hui l'un des plus grands pôles d'assurance MAT en dehors du Lloyd's de Londres et du marché des compagnies d'assurance londoniennes. 

Le marché français a une capacité d'environ 800 millions d'euros pour l'assurance facultés, 400 millions d'euros pour les corps, 300 millions d'euros pour l’énergie
250 millions d'euros pour la responsabilité des transporteurs, 1 milliard d'euros pour l'aviation et 250 millions d'euros pour le spatial. (source PARISMAT )

PARISMAT rassemble des acteurs spécialistes de l’assurance, compagnies, experts, avocats et professionnels du droit des transports, conseillers techniques, ingénieurs prévention ayant une expérience reconnue et une parfaite connaissance des risques liés au commerce mondial et aux transports maritimes et aériens.

Notre conférence annuelle est un rendez-vous incontournable d’un point de vue relationnel – même si les contacts ne seront que virtuels cette fois - mais également un forum dynamique pour que les experts de la marine et de l'aviation se rencontrent, apprennent et partagent. 

La 11e édition de la conférence aura lieu les 28 et 29 juin prochain et rassemblera non seulement les experts marines de France, mais aussi les pays francophones du monde entier ainsi que toutes autres parties intéressées. 

Nous avons prévu un excellent programme de conférenciers et d’ateliers, dont une attention particulière sera portée sur l’apprentissage, tout ou partie des sessions étant éligibles à une formation à la directive sur la distribution d’assurances.

 

PARISMAT rassemble des acteurs spécialistes de l’assurance, compagnies, experts, avocats et professionnels du droit des transports, conseillers techniques et ingénieurs prévention.

Je suis également particulièrement heureux que le discours d’ouverture de notre conférence soit prononcé par la Ministre de la Mer, Annick Girardin, qui parlera de l'importance de l'assurance maritime et du transport pour l'économie française. 

Les sessions qui suivront porteront ensuite sur deux des enjeux majeurs pour les assureurs maritimes et aériens aujourd'hui, à savoir les risques de guerre et les risques politiques, ainsi que la volonté de rendre le transport maritime et aérien plus écologique.

Risques de guerre et politiques

Les risques de guerre et les risques politiques ont toujours été des sujets majeurs sur les marchés de l'assurance maritime et aérienne. Les risques encourus par nos clients sont internationaux et lorsqu'ils traversent les frontières, que ce soit dans les airs, par mer ou sur terre, leurs expositions peuvent changer, parfois de façon spectaculaire.

Dans le contexte de la pandémie mondiale de COVID-19, les tensions géopolitiques n'ont pas disparu ; en effet, les risques de guerre et les risques politiques ont augmenté dans les profils de risques de nos clients.

La France dispose d'un pool d'assurance spécialisé dans la souscription de Risques de Guerre maritimes et assimilés, dont AXA XL est l'un des leaders. Le GAREX a des participations sur la plupart des plus importantes flottes mondiales quelle qu'en soit la nationalité, et émet des polices risques de guerre basées sur les clauses du marché de Londres ou du marché français. Sa spécialisation sur le seul marché des Risques de Guerre lui permet d'être très réactif aux événements, d'avoir des délais de réponse très courts et de faire preuve d'une grande flexibilité dans tous les domaines.

Les assureurs internationaux ont une connaissance approfondie des risques de guerre et des risques politiques liées aux activités du maritime et de l’aviation. Notre mission est d’accompagner nos clients dans la compréhension de leurs expositions et de les aider à mettre en place des stratégies d'atténuation et de transfert des risques. 

Enjeux écologiques

A l’instar de toutes les grandes industries, la nécessité de réduire les émissions de carbone et d'accroître la durabilité est une urgence pour le secteur de la marine et de l'aviation. 

Une session de notre prochaine conférence examinera les efforts déployés par le secteur de l'aviation pour réduire son empreinte carbone et les implications pour la sélection des risques. Les intervenants discuteront de la manière dont les compagnies aériennes exploitent la technologie pour tenter de réduire leurs émissions, des aspects pratiques et de la faisabilité de cette démarche et de l’impact sur leurs profils de risque. 

Un autre atelier abordera la manière dont le secteur maritime tente de réduire ses émissions, ainsi que les opportunités et les défis que pose cette évolution vers un transport maritime plus écologique. 

La réduction des émissions de carbone et la lutte contre le changement climatique sont l'un des problèmes les plus importants, non seulement pour le secteur des transports mais aussi pour la société dans son ensemble. Ces sessions apporteront des enseignements précieux sur la manière dont nos secteurs peuvent relever ce défi et comment l'assurance peut y répondre.

Perspectives des risques transport

Une autre session sera axée sur le risk management et une discussion d’experts sur l’importance du risque transport pour une entreprise. Cela donnera un bon aperçu des préoccupations, défis et opportunités auxquels sont confrontés nos clients et de la manière dont nous, en tant qu’assureur, pouvons trouver des moyens de les aider à gérer ces risques et leur permettre de tirer parti des nouvelles tendances. 

Les secteurs du transport maritime et aérien sont, dans une large mesure, les rouages du moteur qui font fonctionner le commerce mondial. L'assurance est là pour permettre à ces acteurs de continuer à transporter des marchandises et des personnes au-delà des Une autre session sera axée sur le risk management et une discussion d’experts sur l’importance du risque transport pour une entreprise. Cela donnera un bon aperçu des préoccupations, défis et opportunités auxquels sont confrontés nos clients et de la manière dont nous, en tant qu’assureur, pouvons trouver des moyens de les aider à gérer ces risques et leur permettre de tirer parti des nouvelles tendances. 

Les secteurs du transport maritime et aérien sont, dans une large mesure, les rouages du moteur qui font fonctionner le commerce mondial. L'assurance est là pour permettre à ces acteurs de continuer à transporter des marchandises et des personnes au-delà des frontières, même dans les circonstances les plus inédites. 

La pandémie mondiale de COVID-19 a été une tragédie humaine aux proportions immenses. Elle a également changé la manière dont fonctionnent les entreprises du monde entier, dans tous les secteurs. Les restrictions de déplacement des personnes et des marchandises ont modifié la demande de certains produits, ainsi que la manière dont certaines entreprises travaillent pour fournir leurs produits et services, et ont eu un impact immédiat sur les chaînes d’approvisionnement.

Les secteurs maritimes et aériens ont bien évidemment été très impactés par cette période difficile. Alors que les déploiements de vaccins se poursuivent dans le monde entier et que nous commençons à réfléchir à la "nouvelle normalité" d'un monde post-pandémique, j'ai hâte de rencontrer mes collègues du secteur pour discuter des opportunités et des défis à venir.

Pour contacter l’auteur de cet article, merci de compléter le formulaire ci-dessous.

Votre prénom
Votre nom
Sélectionnez votre pays
Adresse email
Invalid Captcha
 
S'abonner

Plus d’articles